Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Vie politique / Déclaration de politique générale
Actions sur le document

Déclaration de politique générale

 

En sa séance du 17 décembre 2013, le Conseil communal a voté sa nouvelle déclaration de politique générale.

Le 14 octobre 2012, la population de Fléron nous accorde sa confiance, justifiant ainsi l'efficience de notre programme IC-Ecolo 2010-2012.

Dès le lendemain des élections du 14 octobre 2012, la majorité IC-Ecolo reconduite assume les tâches administratives d'une nouvelle législature : celles de l'insertion de nouvelles personnes au sein du nouveau Conseil communal, au sein du Collège communal avec l'ajout à l'équipe sortante d'un Echevin, Monsieur Claudy MERCENIER, ainsi que celles relatives à toutes les instances communales, du CAS et bien d'autres encore...

En même temps que nous devions réaliser le budget 2013, nous apprenions que nous devrions répondre aux nouvelles demandes de la tutelle d'élaborer le budget 2014 pour fin septembre.
Le budget 2013 fut comme les précédents, c'est à dire en équilibre et en boni, propice au développement de notre programme de politique générale qui se situe dans le prolongement de celui réalisé entre 2010 et 2012.

Suite à ces procédures, au fil des mois, nous avons peaufiné ce programme qui doit s'étaler sur les cinq prochaines années pour répondre à la demande du CRAC, puisque notre commune est sous plan de gestion depuis plus de 10 ans.

Le Collège communal, avec le CPAS et la Régie Communale Autonome, vous propose ainsi sa note de politique générale se résumant dans la phrase suivante :

Fléron restera « une ville à la campagne »
où de la naissance au plus grand âge
le bien vivre et la gestion à vision humaine se développeront durablement.

Son premier objectif sera de maintenir les budgets en équilibre sans augmentation des taxes à l'IPP et au précompte immobilier, malgré les effets pervers de la crise, les restrictions des tutelles, la diminution des dividendes des intercommunales et bien d'autres comme les dotations à la Zone de police et au service régional d'incendie qui s'accroissent chaque année.
Le budget 2013 et le budget 2014 sont en équilibre et permettent donc de lancer des projets, des actions pour le futur.

De la petite enfance à la fin de vie, notre population doit trouver son épanouissement, une véritable qualité de vie, une instruction moderne, un lieu communal de loisirs où il fait bon vivre.
C'est pourquoi nous voulons :

  • Pour les jeunes enfants entre 0 et 12 ans
  1. accroître l'offre d'accueil des tout-petits (0 à 3 ans) en créant des infrastructures spécifiques performantes, avec la recherche de subsides et/ou le développement de partenariats avec d'autres institutions publiques ou privées et aussi en favorisant l'accroissement du nombre de gardiennes agréées ;
  2. rendre encore plus efficaces les maisons d'enfants communales ;
  3. donner les moyens modernes nécessaires aux projets pédagogiques de notre enseignement qui est déjà d'excellente qualité ;
  4. enfin, développer l'accueil extra-scolaire en offrant aux enfants jusqu'à 12 ans des activités épanouissantes après leur journée d'école et un accueil centralisé pour le mercredi après-midi.

 

  • En ce qui concerne les seniors

L'allongement de la vie est un enjeu qui va toucher toutes les familles dans leur quotidien. C'est une chance bien sûr de pouvoir vivre longtemps. Mais beaucoup d'entre nous malheureusement deviendront un jour dépendants. D'autres devront s'occuper de leurs parents tout en élevant leurs enfants et en travaillant.
L'exigence du développement humain, c'est d'apporter des solutions pour soutenir les familles au quotidien, développer des services aux personnes ou les faire connaître.

La volonté de notre Collège, au-delà des activités sportives, culturelles, de détente, intergénérationnelles, est de mettre en place un service spécifique apportant un soutien permanent et efficace à toutes les catégories d'âge des seniors.
Cette action est déjà lancée à travers le projet « Fléron-Seniors-Demain ».

  • Bien vivre et développement humain

Mais, entre ces deux périodes de vie extrêmes, le bien vivre et le développement humain est lié directement aux moyens de répondre aux besoins diversifiés inhérents à tous les citoyens et évidemment à la qualité de vie.
Pour y parvenir, nous agirons sur les moyens suivants :

La sécurité :

Lutter contre les incivilités, protéger les abords des écoles, réguler la vitesse dans certains endroits, etc. réclame une prise de conscience qui se traduit d'une part par une prévention proactive et d'autre part par des sanctions évolutives mais radicales.
Le placement de caméras mobiles de surveillance, la présence accrue de radars, une présence encore plus visible de policiers, un service de prévention encore plus actif sur le terrain seront des moyens à mettre en œuvre.

L'environnement – la propreté – les travaux :

Nous voulons mettre en place une phase de gestion différenciée de l'environnement, sans utilisation de pesticides et en faveur de la biodiversité, et poursuivre le Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN) (réseau promenades, plan arbres, aménagement des parcs et jardins,...).
L'Agenda 21 orientera les différentes actions communales au niveau environnemental, social et économique.
Le plan PROPRETE sera sérieusement renforcé et agira même les week-ends et les jours fériés.
L'entretien, la rénovation de plusieurs voiries et des accotements se perpétuera au fil des années.
L'évaluation des réseaux d'égouttage afin d'éviter les inondations que l'on a connues fait aussi partie intégrante de notre programme.

Urbanisme – aménagement du territoire – mobilité :

L'accent sera mis :
1. sur la promotion de quartiers durables, performants et adaptés aux défis énergétiques et sociétaux de demain,
2. sur la conception de nouvelles voiries (routes, places, chemins) pour la mise en place des dispositifs nécessaires à la nouvelle mobilité partagée et aux plans environnementaux.

Bâtiments communaux – énergie :

Nous avons la volonté de recentraliser les services communaux pour améliorer leur efficacité et le service aux Fléronnais.
Economiser l'énergie est aussi une véritable gageure, dans les bâtiments communaux et aussi pour tous, dans les nouvelles constructions et les habitations existantes ; nous y travaillerons ensemble, c'est une de nos priorités.

Logement :

La construction de logements est impérative dans notre commune. L'équilibre du budget pendant les prochaines années en dépend directement.
Mais nous intégrerons, avec le CPAS, dans tous les programmes de logement d'une certaine importance des programmes différenciés pour l'hébergement de personnes à difficultés physiques ou mentales, jeunes, aînés, familles, diversité de revenus pour assurer une cohésion sociale des nouveaux ensembles.
Nous espérons la création de 1000 logements pour 2018, en respectant évidemment notre slogan : « Fléron, une ville à la campagne ».

Fléron est aussi une « ville »

  • Commerce – centre de Fléron – tourisme :

Fléron est le cinquième pôle commercial de l'agglomération liégeoise et se doit d'être pilotée comme un centre commercial.
Nous soutenons l'ilot d'entreprises en tant que levier pour la création d'emplois et le développement de l'action locale.
Nous initierons une gestion Centre-ville.
Ce concept est le développement et la gestion urbaine en partenariat public-privé.
La gestion Centre-ville s'attache également à créer un espace urbain viable pour attirer de nouveaux habitants et développer l'activité commerciale et du tourisme en centre-ville.
Une équipe formée des forces vives fléronnaises sera constituée pour alimenter les réflexions du Collège.
Des aménagements de qualité cibleront aussi les centres anciens de la commune, qui font partie de nos racines.

  • Le mieux vivre

L'activité physique, le sport sont des vecteurs inconditionnels d'une bonne santé physique, morale et mentale.
Nous disposons, au sein de nos quatre communes, d'outils extraordinaires qui permettent la pratique d'un nombre impressionnant d'activités différentes pour toutes les catégories d'âge : l'Espace Sport, la piscine, le centre de loisirs de Retinne, le skate-park, des terrains de football, de pétanque, de tennis, des salles de gym scolaires, des salles privées,...
Nous organiserons davantage de stages sportifs pendant les vacances scolaires, nous développerons, en la diversifiant, l'offre sportive en extra-scolaire, chez les seniors et pour les personnes à mobilité réduite.
Le sport pour tous sera aussi favorisé à travers nos activités de promotion telles que le jogging, Fléron plage, piscine en fête,...

La culture fait aussi partie de ce vecteur.
Fléron possède un énorme potentiel culturel qui se cache dans de nombreuses associations, dans les mouvements de jeunesse et la Maison des jeunes.
Nous réaliserons un agenda culturel mettant en valeur toutes ces richesses culturelles qui démontrent le dynamisme du mouvement associatif fléronnais.

  • CPAS – Plan de Cohésion Sociale

L'accent sera mis sur l'amplification des initiatives favorisant la réinsertion des bénéficiaires d'un revenu d'intégration.
Le CPAS travaillera aussi en synergie avec le Plan de Cohésion Sociale et particulièrement avec les activités pour les PMR (personnes à mobilité réduite).

  • Solidarité internationale

Obtenir le label « commune du commerce équitable ».

  • Investissements

La commune a déjà réalisé de nombreux investissements en 2013 et d'autres dossiers sont en cours :
Investissements 2013 – 2016 : plan triennal subsidié :
Construction de nouveaux bureaux du CPAS
Egouttage de la rue Noirefontaine
Réfection de la voirie rue Général de Gaule
Réfection du mur du cimetière de Retinne
Réfection de la toiture de l'église Saint-Denis et du presbytère de l'église de Romsée
Autres travaux subsidiés :
Infrastructures scolaires
Logements de transit
Régie Communale Autonome via la commune :
Terrain de football synthétique
Création d'une surface supplémentaire à l'Espace Sport
Centre de Fléron :
Achat d'un bâtiment le long du Ravel, au carrefour de la rue de Magnée et désignation d'un bureau d'étude pour l'aménagement du centre

Conclusions

Mesdames et Messieurs, je vous ai présenté le relevé des objectifs et moyens mis à la disposition de la réalisation de notre politique générale pour les cinq prochaines années.
Ce relevé n'est pas exhaustif. Il subira très certainement des fluctuations, des évolutions. Il est évident que cette législature ne sera pas facile. Mais cette déclaration de politique générale dépasse une déclaration d'intention.

Notre volonté est de concrétiser les différents objectifs, comme nous le faisons depuis trois ans, c'est à dire dans la transversalité entre les différents responsables communaux.
Je propose à toute l'assemblée de relever avec nous ce challenge. Nous aurons besoin de l'aide non seulement de vous mais aussi de toutes les citoyennes et tous les citoyens de nos quatre entités, Fléron, Magnée, Retinne et Romsée, pour le réussir, faisant ainsi preuve d'une transversalité « universelle ».

Roger LESPAGNARD,
Bourgmestre