Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Sites touristiques / Lieux de charbonnage

Lieux de charbonnage

Lieux de charbonnage

 

1. Wérister

 

Il existait différentes petites houillères (mines d’extraction de charbon naturel fossilisé) à Romsée depuis la fin du XVIème siècle mais Wérister s’est le plus démarqué des autres.

 

 

 

 


http://www.nicau.be/werister.html

La première exploitation du charbon à Wérister voit le jour en 1594. La Société Anonyme des Charbonnages de Wérister, elle, se crée en 1874. Environ deux an plus tard, une fabrique de boulets de charbon pour un usage domestique ouvre puis une briqueterie de la marque « W ».

 

Au début des années 1930, le site Wérister devient la première centrale électrique de charbonnage. Le site résiste aux deux guerres mondiales. Durant celles-ci, la société achète des denrées alimentaires pour son personnel et les aide à cultiver les terrains qu’elle met à leur disposition.

 

En mai 1967, le charbonnage met la clé sous la porte. Ce n’est que dans les années 80 que le site est détruit, à l’exception des bureaux de la direction.

 

Aujourd’hui, ce vaste lieu va être réaffecté en éco-quartier.

 

2. Terril du Hasard
 

 


http://www.paysdeherve.be/fr/terril-du-hasard

Le charbonnage du Hasard est créé en juin 1846. En 1870, la Société du hasard construit un chemin de fer de 5 kilomètres qui relie le Fonds de Forêt et la gare de Trooz. Le charbon est acheminé à Micheroux et au Bay-Bonnet grâce à la création d’un tunnel. L’exploitation ferme ses portes en 1974.

 

Aujourd’hui, le terril est le point le plus élevé du plateau de Herve avec une altitude de 355 mètres. Couvert de végétation, il suffit d’y grimper pour y découvrir des pierres noires et des ferrailles abandonnées. La faune et la flore dominent cet endroit qui offre le plus grand panorama de Belgique (vue sur la Hollande, l’Allemagne, la Hesbaye, la Vallée de la Meuse, la Famenne et l’Ardenne). Le terril a la particularité de compter des orchidées sauvages.

 

3. Terril de Lonette

 

Fondée au début du XIXème siècle, la société de charbonnage ferme ses portes en 1933.

Aujourd’hui, le site est recouvert d’habitation où l’on peut néanmoins observer des soubassements et une dalle de puits.